Zur Haupt-Navigation Direkt zum Inhalt

Obligations

Qualité élevée et diversification des risques de taux d'intérêt

À quoi servent vos obligations? Faites-vous de plus en plus de compromis sur la qualité des débiteurs, les échéances et la négociabilité pour tenter d'obtenir des «rendements supplémentaires» ou ne pas vous exposer à des rendements négatifs à l'échéance? Pourtant, l'intérêt des obligations est tout autre. Nous misons sur des débiteurs de premier ordre et sur une optimisation du portefeuille basée sur les risques.


En incorporant des emprunts d'Etat de premier rang faiblement corrélés à des actions, nous pouvons constituer un portefeuille global plus robuste. Les fluctuations de valeur (volatilité) et les pertes maximales (maximum drawdown) sont ainsi nettement réduites. 

Les indices obligataires standards ne sont pas efficients

Les indices obligataires pondèrent les obligations en fonction du niveau d'endettement (volume d'émission). Plus un émetteur est endetté, plus sa pondération dans l'indice est élevée. L'indexation récompense les débiteurs les plus importants, ce qui conduit à une répartition des capitaux et une composition des portefeuilles insatisfaisante.

L'optimisation de portefeuille d'OLZ répond à ce problème.

L'optimisation de portefeuille d'OLZ tient compte de tous les facteurs de risque pertinents. Etant donné que l'accent est mis sur une solvabilité et une liquidité optimales, les risques de crédit et de liquidité sont réduits au minimum. L'optimisation basée sur les risques permet d'ajuster au mieux la pondération et de diversifier les risques de taux. Les risques de change sont presque intégralement couverts.

Nous mettons clairement l'accent sur la qualité: Avec notre optimisation de portefeuille basée sur les risques, nous privilégions les obligations de premier rang présentant peu de risques de crédit, une liquidité importante et des corrélations optimales avec l'ensemble du portefeuille.

Une diversification systématique: Nous pronostiquons le profil de risque pour huit types de taux d'intérêt et parvenons ainsi à constituer un portefeuille diversifié de façon optimale.

Un processus de placement systématique

Lors de la composition d'un portefeuille, nous appliquons systématiquement un processus de placement en 3 étapes, sans marge de manœuvre discrétionnaire pour la gestion du portefeuille.

Pourquoi «seulement» des emprunts d'Etat?

Si un portefeuille optimisé avec des emprunts d'Etat de premier ordre sur le plan qualitatif comporte peu de risques, il n'apporte à court terme que des rendements faibles voire négatifs, selon le contexte des taux. Considérée séparément, cette classe d'actifs semble peu attractive. Pourtant, du point de vue des risques, il est parfaitement judicieux de l'intégrer dans un portefeuille complet.

Un parapluie dans votre portefeuille
  • A long terme, les actions offrent un rendement plus important que les emprunts (ce que l'on appelle prime de risque des actions). Il faut donc bien conseiller à l'investisseur d'utiliser son budget risque en premier lieu pour des risques liés aux actions, plutôt que pour des risques de crédit plus difficiles à diversifier. En conséquence, la part d'obligations du portefeuille devrait être aussi sûre que possible.
  • Les emprunts d'Etat de premier rang offrent un fort potentiel de diversification en ce qui concerne les actions. Alors que d'autres classes d'actifs souvent intégrées dans les portefeuilles pour diversifier les placements sont plus fortement corrélées que prévu avec les marchés des actions en temps de crise, les emprunts d'Etat de premier rang peuvent maintenir leur corrélation négative.

Comment puis-je investir avec OLZ?

Notre stratégie globale en matière d'obligations, qui se focalise sur les emprunts d'Etat de premier rang, est disponible sous forme de fonds à long terme et de fonds à moyen terme. Certaines valeurs cibles et restrictions spécifiques (univers de placement, durée, critères particuliers de durabilité, pondérations maximales, etc.) peuvent être convenues avec le client et intégrées dans le processus de placement.

Foire aux questions

Comment fonctionne l’optimisation des obligations en CHF?

En raison du niveau limité de liquidités et de l’hétérogénéité de l’univers, l’optimisation variance minimale ne s’applique pas aux obligations. OLZ a donc choisi de gérer les obligations en CHF de manière semi-passive, en collaboration avec les spécialistes externes de Loyal Finance AG, à Zurich. Les avantages de cette approche: • Duration-cible: 5 ans avec une marge de +/- 1 an (comparaison avec SBI: env. 6.5 ans) • L’amélioration systématique de la structure du portefeuille en ce qui concerne les segments, la solvabilité et la durée, en comparaison avec l’indice Swiss Bond AAA-BBB • Sélection des obligations en fonction des critères Value • Stratégie acheter-conserver

Zum Footer Zur Startseite